Chronologie des Invasions Vikings

Histoire Viking -

Chronologie des Invasions Vikings

Ils sont des centaines, puis des milliers ensuite à monter à bord de leurs drakkars et à se lancer sur les fleuves et les mers pour envahir de nouvelles terres. Du 8ème au 11ème siècle, les vikings accumulent les raids et les invasions dans l’ensemble du continent européen, si ce n’est du monde. L’ère Viking, c’est finalement près de trois siècles d’invasions, de raids et de pillages.

Même s’il est compliqué d’avoir une connaissance sans failles des invasions vikings au court de l’histoire, nombre de leurs incursions sont tout de même relatées dans les écrits historiques. Il est alors aisé de deviner la chronologie de leurs raids. Les causes, elles, sont toutes connues. Envie d’expansion géographique d’une part, d’enrichissement d’autre part. Et bien d’autres encore.

Chronologie des invasions vikings importantes

Les invasions vikings s’étalent du 8ème au 11ème siècles. Autant dire qu’elles sont donc sacrément nombreuses.

Voici une liste de celles qu’il faut retenir:

  • 753 : La toute première colonie viking est créée en Russie. Ce sont des suédois qui s’y installent.
  • 793 : Le 8 juin de cette année-là, les vikings s’en prennent au monastère de Lindisfarne, en Angleterre du nord. Ils le pillent et le saccage.
  • 799 : Première mention d’une invasion viking en France. Les barbares pillent un monastère à Noirmoutier.
  • 841 : les drakkars vikings remontent la Seine pour la première fois et envahissent Rouen. La cathédrale et les abbayes sont détruites.
  • 845 : Paris est prise par les Vikings. Le roi, Charles le Chauve, paie sept mille livres d’argent pour les voir partir.
  • 856 : Les vikings s’en prennent à nouveau à Paris.
  • 865 : La Grande Armée débarque en Angleterre. Elle arrive en France en l’an 879.
  • 982 : Le viking Erik Le Rouge, exilé, débarque au Groenland pour y fonder une colonie.
  • 1017 : Dernier raid viking en France.
  • 1066 : Fin de l’ère viking. Harald Hardrada, roi de Norvège, essaie d’envahir l’Angleterre en vain. Il est tué lors de la bataille de Stamford Bridge.

Si vous êtes curieux et que vous souhaitez en savoir plus, nous avons détaillé les chronologies en détail ci-dessous.

8ème siècle, les tout premiers raids

Lindisfarne Invasion Viking

C’est en 753 que les premiers vikings suédois installent une colonie en Russie, non loin de l’actuelle Saint-Pétersbourg.

En 789, le premier raid connu des vikings à lieu sur l’île de Portland. Ce sont les norvégiens, cette-fois, qui partent s’installer dans les archipels de la mer du Nord, en Ecosse. Un lieu que les vikings apprécient particulièrement puisqu’ils continuent leurs raids et leurs pillages en Grande-Bretagne.

En 793, les barbares du nord s’en prennent au monastère de Lindisfarne, au nord de l’Angleterre. C’est le premier grand pillage viking. Les églises de Northumbrie sont détruites et pillées, la population est massacrée. La violence de l’évènement est tel, qu’elle est racontée dans toute l’Angleterre, et arrive même aux oreilles de Charlemagne. Deux ans après, les barbares du nord atteignent l’Irlande.

A cette époque, les vikings sont aussi présent dans le royaume des Francs. En 799, ils pillent un monastère à Noirmoutier. Le roi de l’époque, Charlemagne, met alors en alerte les bateaux de garde présents sur les côtes vendéennes, en vain.

9ème siècle, le ravage de la Grande Armée

Viking Paris Ragnar

En l’an 802, les vikings prennent les Orcades, Shetland ainsi que les Hébrides ou ils resteront jusqu’au 11ème siècle. Près de 10 ans plus tard, ils pillent l’île de Bouin, en Vendée, et y mettent feu.

En 820, les vikings norvégiens s’emparent de l’Irlande et s’y installent. La même année, il attaque l’île de Noirmoutier. Ce qu’ils réitèrent en 830. A partir de cette époque, le temps des invasions commence.

En 835, les vikings s’emparent de Dorestad, d’Anvers et de Witla en l’actuelle France. Face aux invasions, Pépin 1er d’Aquitaine ordonne d’évacuer les îles de Ré, d’Oléron et de Noirmoutier, afin de fuir les barbares. Les vikings remontent la Seine en 841, et vont prendre Rouen le 12 mai. Ils pillent la cathédrale et détruisent les abbayes.  Deux ans plus tard, c’est à la ville de Nantes qu’ils s’en prennent. Ils la pillent et l’incendient. Sur place, ils tuent et tranchent la tête de l’évêque Gohar pour effrayer leur ennemi.

En 845, les vikings longent la Seine. Ils ne sont pas moins de 5 000, dans 120 drakkars, à être pris en charge par le très connu Ragnar Lothbrok. Ils atteignent Paris et ravagent la ville. Ils tuent les soldats, pillent les abbayes. Et Charles le Chauve finit par leur payer un tribut de 7 000 livres d’argent pour les voir partir.

En 846, ils reprennent à nouveau l’île de Noirmoutier qui devient alors l’une de leur base d’opération. Mais les barbares du nord ne s’arrêtent pas là. En 848 les vikings pillent Bordeaux, puis Périgueux l’année qui suit. Ils établissent une base fortifiée près de Rouen en l’an 850. Les barbares du nord pillent ensuite la ville de Tour puis celle de Blois.

On est en 856 lorsque les vikings font tomber Paris pour la deuxième fois. Les années qui suivent, ils attaquent la péninsule ibérique, puis Constantinople, avant de reprendre Paris une troisième fois en 861. Pour les rois des Francs qui se succèdent ce siècle ci, la situation est compliquée. Les vikings n’ont de cesse d’attaquer le royaume et de s’enrichir avec les pillages et les traités de paix qu’ils ne respectent qu’un temps.

À la fin du siècle, c’est en Grande-Bretagne que les vikings s’en retournent piller avec leur Grande armée. A tel point que les rois anglais signe un traité de paix avec les danois en 871, leur accordant certaines terres. Les vikings fondent alors le royaume de York en Angleterre, en 876. Puis reviennent en France pour attaquer successivement Boulogne, Gand, Courtrai, Cambrai, Arras. Sans compter Amiens et Corbie, Liège, Aix-la-Chapelle avant de prendre Saint-Lô en 886. En 892, la Grande Armée viking se retire enfin de France.  

10ème siècle, les Normands en France

Rollon Normandie

En 911, la Normandie naît avec ses nouveaux habitants, les Normands. Rollon, chef d’une troupe de viking danois, devient Duc de Normandie par le traité de Saint-Clair-sur-Epte. Les vikings danois partent en raid en Bretagne, en l’an 913, avec la prise de Landévennec. Nantes est ensuite reprise par les scandinaves en 919, où ils s’y installent de manière durable. Ils sont expulsés de la Bretagne en 939, suite à la bataille de Trans. Et son vaincu en Gascogne, en l’an 982.

En Grande-Bretagne, les vikings n’ont pas respecté le traité de paix et ont continué à faire la guerre durant toutes ces années. Le roi Alfred le Grand de Wessex avait alors réussir à les battre et à reprendre la ville de Londres en 886. Et ses successeurs continuent de repousser les vikings jusqu’en 937. Mais les barbares du nord remontent la Tamise, jusqu’à Londres, en 990. Puis assiègent la capitale en 994.

11ème siècle, la fin de l’ère viking

Fin des vikings

La légende raconte qu’en l’an 1 000, Erik le rouge, banni de Scandinavie pour meurtre, vogue vers le Groenland. En 1002, les vikings retournent en Angleterre et terminent leur conquête 11 ans plus tard. L’an 1014 marque la fin des invasions vikings en Irlande. Et 1017 celle des invasions au royaume des Francs. En 1066, le roi de Norvège, Harald III, essaie d’envahir l’Angleterre en vain, et est tué en pleine bataille de Stamford Bridge. Un événement qui marque la fin de l’ère viking.

Carte des invasions vikings

Invasion Viking Carte


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés