Qui est Leif Erikson ?

Qui est Leif Erikson ?


Leif Erikson, également surnommé Leif le chanceux, est un explorateur Islandais. Il est plus particulièrement connu pour avoir régné sur la colonie scandinave du Groenland, et pour être le fils du très célèbre Erik le Rouge. Mais le plus grand succès qui lui colle à la peau est sans doute la découverte du continent américain, près de cinq siècles avant Christophe Colomb. Aux Etats-Unis, Leif Erikson est d’ailleurs commémoré chaque 9 octobre, en tant que « découvreur » de l’Amérique du Nord.

Qui est Leif Erikson, fils du célèbre Erik le Rouge?

Leif Erikson Statue Islande

Leif Erikson est le fils d’Erik le Rouge, très grand explorateur norvégien connu pour avoir découvert le Groenland et y avoir fondé la toute première colonie européenne. Leif Erikson nait vers l’an 970 en Irlande, où son père s’est réfugié après avoir été banni de Norvège où il est accusé de meurtre.  Leif Erikson fait ses premiers pas sur cette terre du nord aux côtés de sa mère alors que son père est banni du pays, pour les mêmes raisons qu’il l’a été de Norvège. Lorsqu’Erik le Rouge revient en Islande après trois années passées en mer et au Groenland, qu’il a découvert, il parvient à décider des centaines d’hommes et de femmes de l’accompagner sur cette nouvelle terre. Il y repart donc avec une vingtaine de bateaux et sa famille pour y former la première colonie européenne. Leif Erikson grandit donc au Groenland jusqu’au jour où, lui aussi, commence à avoir des envies d’aventures.

Leif Erikson, dit aussi Leif le chanceux : d’où vient ce surnom ?

Leif Erikson le chanceux

Selon La Saga des Groenlandais, Leif Erikson est « grand et fort, d’une allure impressionnante, astucieux ainsi que modeste et sage dans tous les domaines ». Il possède, en somme, l’ensemble des qualités d’un leader scandinave parfait. L’autre atout de Leif, et non des moindres : sa vue. Alors que Leif et ses hommes reprennent la mer direction le Groenland après une exploration sur les terres de l’ouest, Leif aperçoit au loin 15 naufragés accrochés à un récif. Grâce à sa vue bien meilleure que celle de tous ses hommes, l’explorateur sauve les malheureux et leur offre l’hospitalité. C’est après cet épisode que Leif Erikson est surnommé Leif le chanceux.

Mais là n’est pas la seule et unique raison. En effet, dans la mentalité scandinave, un héros est forcément un homme de chance. Ce qu’était finalement Leif, grâce à son intelligence, à sa force, à son habilité aux armes, à son succès, à sa richesse et à sa puissance.

Les premières explorations de Leif Erikson en Amérique du Nord

Leif Erikson découverte Amérique

A peine majeur, Leif Erikson part pour sa première exploration accompagné de 35 hommes. Il met le cap à l’ouest et navigue jusqu’en Amérique. Il rencontre d’abord une terre de glace, qu’il nomme « Helluland » (actuelle région au nord du Québec). Puis il se dirige plus au sud. Il découvre alors un territoire plat et boisé qu’il nomme « Markland » (actuelle région du Labrador). Après y avoir découpé quelques arbres pour les rapporter au Groenland qui en était bien dépourvu, Leif Erikson reprend la mer l’été suivant pour rentrer chez lui.

A peine le pied posé à nouveau sur les terres glacées de son père, Leif Erikson s’empresse de lui réclamer de se mettre à la tête d’un de ses vaisseaux pour repartir. Malheureusement, l’âge d’Erik le Rouge ne lui aura jamais permis d’explorer d’autres territoires que le Groenland, où il finit par mourir.

Leif Erikson embarque à nouveau avec ses 35 hommes et retourne en Helluland. Ils longent ensuite la côte vers le sud et découvrent une terre accueillante où ils décident de s’installer. Leif appelle cette terre « Vinland », qui est sans doute l’actuelle Terre-Neuve d’aujourd’hui. On y trouve des vignes sauvages et des rivières pleines de saumons. Les explorateurs y bâtissent leurs maisons et restent plusieurs mois sur place afin d’explorer les lieux. Puis ils s’en retournent à nouveau vers le Groenland. Bien d’autres expéditions ont suivi pour Leif Erikson comme pour ses frères.

Leif Erikson, ses tentatives de colonisations et ses confrontations avec les autochtones

Leif Erikson Carte Amérique

Dans certaines saga, les voyages de Leif Erikson sont accompagnés de tentatives d’établissement plus durable sur les terres visitées. Mais bien souvent, l’explorateur et ses hommes se retrouvent confrontés à la population autochtone.

Dans les textes, ces indigènes que Leif nomme « Skraelingjar » sont décrits comme petits, noirs, laids, avec de grands yeux et un visage large. Au départ, les relations entre les deux peuples semblent relativement pacifiques. Les indigènes viennent offrir des fourrures aux colons, en échange de draps ou de lait. Puis, au fil du temps, les indigènes semblent prendre peur et se mettent à attaquer. Ce qui pousse alors les hommes de Leif à s’enfuir et à reprendre la mer.

Leif Erikson, chef de la colonie Groenlandaise après son père

Malheureusement pour lui, Leif Erikson n’aura jamais été chef de colonie sur le continent américain, qu’il avait découvert quelque temps avant la mort de son père, Erik le Rouge. A défaut, il s’est en revanche imposé comme le chef naturel de la colonie groenlandaise au décès de son paternel, aux alentours de l’an 1010. A en croire les écrits, Leif meurt entre 1019 et 1025, au Groenland.

Thorvald Erikson, le frère de Leif, à la conquête de l’Amérique à son tour

Après la mort de son père, Leif Erikson doit à son tour régner sur le Groenland et ne peut repartir naviguer vers de nouvelles terres. En revanche, son frère, Thorvald, se met en tête d’explorer à son tour le nouveau monde. Sûrement un peu jaloux de Leif, Thorvald tient lui aussi à bâtir sa  propre colonie en Amérique. Ce qu’il fait avec une trentaine d’hommes. Comme Leif auparavant, Thorvald y passe un hiver entier avant de tomber nez à nez avec des indigènes. Lors d’un combat avec ces derniers, Thorvald meurt, touché par une flèche, et ne rentrera jamais au Groenland.

Que sait-on de la vie personnelle de Leif Erikson?

Leif Erikson sa vie

Les sagas mentionnent finalement très peu les membres de la famille de Leif Erikson, et ne parlent pas vraiment de sa vie personnelle en dehors de ses voyages. Sa femme n’est mentionnée nul part et son prénom n’est pas connu. En revanche, on est en capacité d’affirmer que Leif a eu deux fils. L’un d’eux, Thorgils, aurait été conçu hors mariage lors du premier voyage de Leif en Norvège. L’explorateur reconnait son fils, mais refuse d’épouser la mère du garçon. Son second fils se nomme Thorkell, et est réputé pour être l’héritier légitime.

Histoire Viking

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Articles Récents