Qui est Frigg dans la Mythologie Nordique ?

Culture Viking, Dieu Viking, Mythologie Viking -

Qui est Frigg dans la Mythologie Nordique ?

Déesse de la mythologie nordique, Frigg est l’épouse du dieu Odin. Par ricochet, elle est donc également la reine des Ases. Celle qui partage sa vie avec le roi des dieux est à la fois déesse de l’amour, du mariage et de la maternité. En somme, la protectrice des femmes.

Qui est la déesse Frigg ?

Frigg, qui signifie « la bien aimée », est également connue sous le nom de Frigga, Frija ou encore Frea. En vieux norrois, le vendredi porte son nom… tout comme en allemand ou en anglais aujourd’hui. Le vendredi est alors considéré comme le meilleur jour pour se marier ! Découvrez le calendrier viking ici.

Celle qui appartient au monde des Ases est la déesse de l’amour, du mariage et de la maternité. En plus de protéger les femmes, Frigg les console et les aide lorsqu’un nouveau né est à venir. Tout comme elle les conseille dans le mariage. La légende raconte d’ailleurs que l’épouse d’Odin connaissait la destiné de tous, mais que jamais elle ne l’aurait révélé.

En plus d’être la déesse des femmes, Frigg est également celle des agriculteurs en étant déesse de la fertilité.

La déesse Frigg, femme du dieu Odin

Odin et Frigg

La déesse Frigg est la fille de Fjordgynn. Mais ce qui la rend aussi célèbre est bien son union avec le dieu Odin. En devenant son épouse, elle devient alors la reine d’Asgard, et la déesse la plus importante et appréciée du monde des dieux. Ensemble, Frigg et Odin ont deux enfants : Höd et Baldr. Deux enfants choyés par leur mère dévouée.

Si Odin possède un somptueux palais à Asgard, Frigg s’installe dans sa propre demeure, Fensalir (« le palais de la mer »), aux côtés de ses douze servantes. Les plus connues d’entre elles sont Gna, Grefjon, Hein, Vra, Snotra, Sygna, Lofn et Fulla.  Parfois, Frigg monte sur le trône Hlidskjálf. Elle est d’ailleurs la seule femme à pouvoir s’y asseoir. Du haut de son siège, Frigg pouvait apercevoir chacun des neuf mondes et rapporter à son mari les éventuelles activités de chacun. Et lorsqu’elle n’est pas sur le trône sacré, Frigg file les nuages avec ses douze servantes.

Frigg et ses servantes tissaient les nuages et les fils du destin

Frigg et ses servantes tissent le nuage du destin

Dans son palais, Frigg passe la plupart de son temps à tisser les nuages avec l’aide de ses servantes. Ces fils tissés ont le pouvoir de décider de l’avenir du monde et du destin des Hommes.

Les suédois ont d’ailleurs nommé une constellation « Fuseau de Frigg », d’après le fuseau de la déesse. Tout comme le dieu Odin possède sur sa ceinture trois étoiles, représentant la roue du tissage de son épouse.

Attributs et symboles de la déesse Frigg

Attributs Frigg

Frigg est représentée comme une femme belle et majestueuse aux robes longues. Sur les illustrations qui lui sont dédiées, la déesse est grande et belle. Bien souvent, sa tête est décorée de plumes, et des clefs sont suspendues à sa ceinture dorée.

Mais la déesse peut également être représentée sous forme de faucon, de corbeau ou d’épervier, puisqu’il lui arrive de se transformer ainsi pour voyager à travers les mondes.

On lui associe le gui et le gaillet jaune. En effet, cette dernière plante était couramment utilisée à l’époque comme sédatif au moment de l’accouchement. Aujourd’hui, certains peuples l’appellent encore « herbe de Frigg », en hommage à la déesse que l’on invoquait pour aider les femmes en travail. Mais on associe également à Frigg le ciel, ainsi que le rouet et le fuseau.

La déesse Frigg est d’ailleurs accompagnée de ses douze servantes pour aider à l’amour, au mariage et à la fertilité. Chacune d’entre elles possède un rôle bien précis. L’une possède le don de la clairvoyance, l’autre prévient du danger. Et les autres encore transmettent les ordres, font la justice, punissent les parjures, annoncent le beau temps et provoquent l’amour.

Frigg et Freyja sont-elles la même personne ?

La déesse Frigg est parfois associée à la déesse Freyja. La seconde est, elle aussi, très populaire et appréciée dans la culture scandinave. Pour certains, ces deux déesses ne seraient en fait qu’une seule et même personne, ensuite divisée au cours de l’histoire. Et pour cause : leurs nombreux points communs. Bien que les hypothèses à ce sujet soient nombreuses, le commun des mortels continue à penser que Frigg et Freyja sont bel et bien deux déesses bien distinctes. La première appartenant au royaume des Ases (Frigg), et la seconde au royaume des Vanes (Freyja).

Les légendes autour de la déesse Frigg

Frigg et Odin Mythologie

Les légendes et les histoires à propos de la déesse Frigg racontés dans les textes sont nombreux.  Et c’est dans l’Edda de Snorri que l’on en retrouve le plus de traces.

Frigg et son attrait pour l’or

La déesse Frigg a toujours eu un très grand attrait pour l’or. A tel point que l’épouse d’Odin se retrouve jalouse d’une statuette de son mari, entièrement fabriquée du métal précieux. Une nuit, Frigg passe plusieurs heures aux côtés d’un servant, tentant de la convaincre de détruire la statue pour en récupérer l’or, et ainsi en faire des bijoux. Dans certains textes, il est également écrit que la déesse se prostitue à lui, en échange de son aide.

Frigg, épouse infidèle du dieu Odin ?

Frigg est la déesse de l’amour et du mariage… et pourtant. Dans les textes, l’histoire raconte qu’Odin parti un jour en voyage et y resta plus longtemps que prévu. Le roi des dieux avait comme à son habitude demandé à ses deux frères, Vili et Vé, de gouverner Asgard lors de son absence. Mais ne voyant pas revenir Odin, les deux frères supposèrent que le dieu était mort. Ils se départagèrent alors son héritage, mais également sa femme qu’ils épousèrent. Odin fini tout de même par revenir et, furieux, il récupéra ce qui lui appartenait. La légende raconte qu’il aurait abandonné Frigg de nombreux jours en apprenant son infidélité. Mais l’on aime à croire qu’elle resta tout de même sa femme favorite.

La mort de Balder, fils de Frigg et d’Odin

Frigg mort de Balder

Magicienne et prophète, la déesse Frigg connait l’avenir de tous les Hommes. Et si elle ne dévoile jamais à aucun le destin qui leur est réservé, elle le fait tout de même une fois. Une seule et unique fois, dans le but de changer le cours de l’histoire.

A plusieurs reprises, Frigg rêve de la mort de son fils Balder. Inquiète, elle se hâte alors d’en parler à son époux, le dieu Odin. Puis se presse de demander à tous les éléments -animaux, pierres, maladies- de ne faire aucun mal à son fils. Ce que les éléments lui promettent, bien sûr. Heureux et rassurés face à cette immunité certaine envers Balder, les Ases organisent alors une fête. Durant celle-ci, tous s’amusent à jeter sur le fils de Frigg et d’Odin ce qu’ils ont sous la main. Evidemment, Balder reste indemne, sans blessure ni douleur. Mais c’est sans compter le dieu fourbe Loki. Transformé en femme, il s’en va voir Frigg, qui lui confie son secret en ajoutant ne pas avoir demandé au gui, inoffensif, de lui prêter serment. Loki part donc à la recherche du gui en cachette et confie la fléchette qu’il en avait fait au frère aveugle de Balder, Höd. Il l’aida à la lancer sur le dieu immunisé, et la fléchette, qui lui transperça l’oeil, le tua.

Malgré tous les efforts de Frigg auprès des dieux nordiques et de la gardienne des morts, Hel, Balder ne revient pas dans le monde des vivants.

Plus que tout autre chose, Frigg est une épouse et une mère. Une femme intelligente, belle et aimée de tous. Encore aujourd’hui, Frigg est l’une des déesses les plus populaires auprès des amoureux du monde scandinave et de la mythologie nordique.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés