Yggdrasil : l’Arbre de Vie dans la Mythologie Nordique

Monde Viking, Mythologie Viking, Symbole Viking Signification -

Yggdrasil : l’Arbre de Vie dans la Mythologie Nordique

Yggdrasil est l’arbre de vie, ou l’arbre du monde, dans la mythologie nordique. L’immense frêne qui possède trois racines relie les neuf mondes et les contrôle. Souvent mentionné dans les textes historiques et dans l’histoire viking, Yggdrasil est le point central de la religion scandinave. Mais qu’est-il réellement et à quoi sert-il ?

Qu’est-ce que l’arbre sacré Yggdrasil ?

À quoi ressemble Yggdrasil ?

Yggdrasil est un énorme frêne à trois racines dont le nom signifierait « cheval d’Odin », en référence au sacrifice du dieu pour découvrir le secret des runes. En effet, l’imagination scandinave veut qu’Odin a été pendu à sa racine comme il l’aurait été à un cheval.

Yggdrasil a pris racine dans le corps d’Ymir, le tout premier géant tué par Odin et ses frères avant la création des mondes. Après la création de Midgard par les premiers dieux, l’arbre a poussé jusqu’au ciel, qui abrite depuis le royaume des dieux. Ses hauteurs sont recouvertes de neige, comme le sont les plus hautes montagnes. Son feuillage est éternellement vert et la rosée glisse de ses feuilles. C’est en tout cas ce que rapporte le poème Völuspa. Tout comme il rapporte que l’arbre subit des vents fréquents et violents. Bien évidemment, il était impossible dans l’esprit des scandinaves qu’Yggdrasil, l’arbre de vie, meurt un jour. Auquel cas le monde tout entier serait détruit avec lui. Lors du Ragnarök, l’arbre sacré sera partiellement touché mais sera finalement la source d’une nouvelle vie.

Pourquoi Yggdrasil est-il représenté par un frêne ?

Frêne Yggdrasil

L’arbre sacré Yggdrasil et majoritairement représenté par un frêne dans la culture viking puis moderne. Et pour cause, le frêne est symbole de longévité, puisqu’il est cabale de vivre jusqu’à 200 ans. Le plus vieux aurait d’ailleurs atteint aujourd’hui plus de 470 ans. Le bois du frêne est également ferme, et est un matériaux idéal pour la fabrication des armes, comme les boucliers par exemple. Et, selon la tradition scandinave, il posséderait de véritables vertus médicinales.

Les neuf mondes abrités par Yggdrasil

Les 9 mondes vikings

Yggdrasil est l’arbre de vie sur lequel repose les neufs royaumes de la mythologie nordique : Asgard, Vanaheim, Alfheim, Midgard, Jötunheim, Svartalfheim, Niflheim, Muspelheim et Helheim. Selon certains textes, il existerait encore d’autres royaumes, tel que Nidavellir par exemple, le monde des nains. Selon d’autres écrits, les royaumes de Helheim et Niflheim ne feraient en fait qu’un. Qu’importe, à ce jour, aucunes des sources anciennes connues ne révèle comment sont disposés ces neufs mondes autour d’Yggdrasil. Aucune « carte », en tout cas, n’a a ce jour été découverte. Alors forcément, certaines contradiction s’appliquent. Néanmoins, des schémas réalisés à partir d’indices trouvés dans quelques sources tendent à donner une image approximative de la place des neuf mondes dans Yggdrasil.

Ainsi, Midgard, le monde des humains, serait situé au centre même d’Yggdrasil. Autour de lui mais plus éloignés du tronc, Jötunheim (le monde des géants de glace) et Svartalfheim (le monde des elfes noirs). La sphère céleste, située au dessus de l’arbre, serait composée d’Asgard (le monde des dieux Ases), Vanaheim (le monde des dieux Vanirs) et Alfheim (le monde des elfes). La sphère terrestre, située sous l’arbre sacré, abriterait Helheim (le monde des morts), Muspellheim (le monde du feu) et Nifheim (le monde de la glace).

D’où proviennent les trois racines d’Yggdrasil ?

Les racines Yggdrasil

Chacune des trois racines de l’arbre sacré amène à trois mondes : Asgard, Midgard et Niflheim. La première racine vient tout droit de la source de Hvergelmir, située à Niflheim. Cette dernière est gardée par Nidhögg, un terrible dragon qui ronge la racine d’Yggdrasil. La deuxième racine part de Mimir, une fontaine située à Jötunheim. Celle-ci contient la source de toute sagesse et est gardée par un géant. Pour finir, la troisième racine débute au puits d’Urd, à Asgard. Ce dernier est gardé par trois Nornes, des femmes tissant la destiné des Hommes et des Dieux.

Yggdrasil, l’hôte de nombreux personnages de la mythologie

Animaux sur Yggdrasil

En plus d’abriter les neufs mondes et ceux qui y habitent, l’arbre sacré Yggdrasil est également l’hôte d’autres personnages. On y retrouve d’abord cinq cerfs : Sain, Duneyr, Durathor, Dvalin et Eikthymir. Les quatre premiers se nourrissent des feuillages situés au plus bas de l’arbre, tandis que le dernier broute les rameaux. Au sommet du frêne se trouve la chèvre Heidrun. Ainsi que Ratatosk, un écureuil qui ne cesse de courir dans tous les sens et de semer la bagarre entre le serpent Nidhögg et l’aigle Vidofnir. Puis un faucon, nommé Vedrfölnir.

La présence de tous ces animaux et leurs activités représentent en vérité la mortalité de l’arbre de vie, et donc, avec celle-ci, la mortalité du cosmos qu’il abrite.

Yggdrasil et son lien au chiffre neuf

Il est impossible qu’Yggdrasil soit évoqué sans le chiffre neuf, qui est sacré dans la mythologie nordique. Les faits marquants et les légendes autour du grand frêne sacré et des Dieux ont toujours un rapport avec le chiffre neuf. Odin, par exemple, fut pendu durant 9 jours et 9 nuits à une racine d’Yggdrasil pour acquérir sa sagesse. De son côté, le dieu Frey a dû attendre 9 jours avant de pouvoir consommer son mariage avec la déesse Gerd. Hermod chevauche 9 nuits pour atteindre le royaume des morts et libérer son frère Balder. Le couple Njörd et Skadi décida de vivre 9 nuits en mer et 9 nuits à la montagne. Lors du Ragnarök, Thor fit 9 pas avant de s’écrouler, mort du venin du serpent Jörmungandr. Après le Ragnarök, il ne reste plus que 9 divinités. Pour finir, tous les 9 ans, les Suédois se réunissaient dans un temple d’Uppsala pour une célébration de 9 jours.

Où trouver Yggdrasil ?

Yggdrasil en vrai

Si l’arbre légendaire n’est bien sûr pas atteignable, il est en revanche possible d’en approcher une réplique. Ou ce que l’on pourrait interpréter comme tel.

L’arbre sacré d’Uppsala, situé au nord de la Suède au XIe siècle, a été le tout premier à rappeler l’arbre de vie Yggdrasil. Cet immense frêne (ou If selon certains) se trouvait non loin d’un puits lui aussi. Il était grand, avec de larges branches toujours vertes, en hiver comme en été. Malheureusement, aucune chance aujourd’hui de tomber sur l’arbre sacré en faisant un détour par Uppsala, puisqu’il n’existe plus.

En revanche, d’autres grands frênes existent toujours en Europe. On en retrouve un à Vence, dans le sud de la France. Un autre à Bouvante, dans la Drôme.

Concernant les Ifs ? L’If de Fortingall, en Ecosse, a un âge estimé entre 2000 et 5000 ans. Ce qui en fait d’ailleurs l’un des plus vieux arbres d’Europe. Protégé par un petit mur aujourd’hui, il peut néanmoins être vu facilement et continuer à vivre durant de nombreux siècles encore. Un autre If vieux de plusieurs milliers d’années se trouve également à Llangernyw, au Pays de Galle.

Pourquoi se faire tatouer un arbre de vie ?

Tatouages Arbre de vie

Aujourd’hui, l’arbre sacré Yggdrasil est fortement présent dans le monde du tatouage et figure parmi les plus appréciés des amateurs de la culture nordique. Il représente à la fois la force de la vie, la jeunesse et la régénération. Dans certaines traditions scandinaves, il représente également l’immortalité, et bien évidemment le savoir et la connaissance.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés