Le Calendrier des Fêtes Nordiques

Culture Viking, Histoire Viking -

Le Calendrier des Fêtes Nordiques

Les fêtes et traditions sont essentielles dans la culture des pays nordiques. Il y a déjà plusieurs milliers d’années, les vikings possédaient leurs propres rites et coutumes. Si certaines dates étaient célébrées à l’époque, d’autres se sont ajoutées au calendrier au fur et à mesure des siècles et des années. Et aujourd’hui, ces moments sont toujours aussi importants dans la culture scandinave.

Dans les pays nordiques, chaque fête est d’ailleurs arrosée comme il se doit. Saumon fumé, harengs marinés, œufs de poisson et divers salades ou autres mets sont de sortie pour célébrer au mieux la fête du jour. Petit tour d’horizon des grandes fêtes nordiques.

Imbolc - 1er février

 Imbolc

Cette fête principalement irlandaise est à l’origine de la chandeleur que l’on connait aujourd’hui.  Elle symbolise la fin de l’hiver et le retour du printemps et de la vie. Liée à la fécondité, cette fête est célébrée en commençant le repas par un bol de lait de brebis mélangé à de l’alcool de grain. Du moins au moyen-âge. En effet, les sociétés agricoles préparaient l’agnelage à cette époque de l’année, et donc de lactation du bétail.

Jour de Vali - 14 février

Jour de Vali

Cette fête est célébrée en l’honneur de Balder, tué par son frère Hodr sous l’influence du dieu fourbe Loki. Elle l’est également en l’honneur de Vali, engendré pour venger la mort de Balder. Ce jour-là, les familles scandinaves se réunissent et échangent leurs souhaits. Certains couples en profitent également pour renouveler leurs vœux. Aujourd’hui, le 14 février est d’ailleurs considérée comme la fête des amoureux dans de nombreux pays du monde. Tout comme l’est Cupidon de nos jours, Vali était toujours représenté avec un arche. 

Equinoxe de printemps - 20 mars

Equinoxe de printemps

Les scandinaves fêtent la fin de l’hiver et le début de des moissons. Ils célèbrent donc les déesses Frigg et Freya, et ce en versant de l’eau ou tout autre liquide sur les terre, pour marquer la renaissance de la nature.

Blót / Disablot - 21 mars

Disablot

En même temps que l’équinoxe de printemps, les scandinaves fêtent Disablot. Cette fête se célèbre tous les 9 ans à Uppsala en Suède. Les scandinaves y font leur sacrifice aux Disirs, les déesses capables de prédire l’avenir. Après avoir offert leurs offrandes, les scandinaves se rejoignent pour un grand repas qu’ils partagent.

Le jour d’Yggdrasil - 25 avril

Le jour d’Yggdrasil

Ce jour marque l’importance de l’arbre de vie nordique, Yggdrasil. C’est donc ce dernier que l’on célèbre chaque 25 avril dans le pays nordiques. Certains profitent de cette fête pour planter un arbre.

Valborg, la fête du feu - 30 avril

Valborg

Lors de la nuit du 30 avril, dite de la Walpurgis, les scandinaves fêtent l’arrivée du printemps, l’allongement des jours et le renouveau. Aujourd’hui, de grands feux d’artifices sont tirés et des feux allumés avec les branchages de l’hiver passé. Dans certaines villes, des chorales sont également organisées et l’on peut entendre les hymnes de printemps dans les rues. De la bière noire peut également être versée sur le sol dans certains pays.

Solstice d’été - 21 juin

Solstice d’été

Le jour le plus long de l’année. Les divinités Freyr, Baldr ou encore Tyr peuvent être mises à l’honneur ce jour-là. Les scandinaves fêtent la lumière du soleil, mais aussi la chaleur et la fertilité. Aujourd’hui, les scandinaves fêtent « midsommardagen » entre le 20 et le 26 juin. Ils décorent les villes et les villages de mâts avec des branches et des fleurs. Les femmes se coiffent d’une couronne de fleures et tout le monde danse et chante.

La légende raconte que les jeunes femmes doivent, à cette période-là, cueillir en silence 7 fleurs d’espèces différentes, les placer sous leur oreiller et rêver à leur futur mari. Et la magie pourrait bien opérer…

Sleipnir - 26 juillet  

Sleipnir

Le cheval à huit pattes Sleipnir est célébré ce jour-là. Il s’agit de la Fête de la vie.

Lamnas - 1er août

Lamnas

Fête du pain, des premières moissons et des récoltes. Lors de cette fête qui peut s’étendre durant tout le mois d’août, il est de coutume d’emmener un pain fait avec la nouvelle récolte à l’église. Il y était alors béni et, parfois, divisé en quatre morceaux à placer aux quatre coins d’une grande dans le but de protéger le grain entreposé.

Kräftskiva : fin août

Kräftskiva

Kräftskiva, la fête de l’écrevisse se célèbre principalement en Suède, et ce depuis 1930. Sur la table de jour-là : uniquement des écrevisses ! Et pour cause, cette célébration est dérivée d’un rituel bourgeois qu’est la consommation de l’écrevisse. Au 16ème siècle, l’animal de mer devient un met de choix. Un siècle plus tard, les suédois en consomment de plus en plus. Alors dans les années 30, l’écrivisse est placé au cœur de la fête à chaque mois d’août. La fête débute à la fin du mois d’août et se prolonge jusqu’au début du mois de septembre. Au moment même où la pêche d’écrevisse est à nouveau autorisée (interdite de novembre à août).

Equinoxe d’automne - 22 septembre

Equinoxe d’automne

Les scandinaves lancent un appel à Odin pour trouver la force de passer cette saison qui accueille la noirceur et la mort. Et qui accueille également le froid et la pluie.

Einherjahr - 11 novembre

Einherjahr

Cette fête est celle des guerriers entrés aux Valhalla, les Einherjars. Les scandinaves lèvent leurs cornes en leur honneur. Et donc en l’honneur de tous les guerriers morts au combat.

Sainte-Lucie - 13 décembre

Sainte-Lucie

Les scandinaves y célèbre Sainte Lucie, sacrifiée en l’an 304 pour avoir choisi la foi chrétienne. Lors de ce jour, les jeunes filles scandinaves se coiffent d’une couronne de lumière, illuminées de bougies, et s’habillent en blanc. Une procession est souvent organisée, et les chants se mêlent aux dégustations de « glögg » (vin chaud), de biscuits à la cannelle et de petits pains au safran.

Yule / Jol - 21 décembre

Yule

On y célèbre le solstice d’hiver, la fertilité et la fécondité et pour cela, on y réalise des sacrifice aux dieux. Ces derniers sont alors censé favoriser les récoltes à venir. Dans les pays nordiques, Jol est très vite associé à la fête de Noël. Il y a près de 2000 avant JC, celle qui est désormais appelé Yule est fêtée dans toute la Scandinavie. En effet, selon certains textes, Heimdall descendrait de son trône à ce moment de l’année pour venir rendre visite aux jeunes enfants et les récompenser de s’être bien comporter le reste de l’année. La légende raconte que les plus sages obtiennent une chaussette remplie de cadeaux. Quand les plus turbulents ont uniquement droit à une chaussette remplie de cendres. Une histoire qui rappelle un peu celle du père noël, non ?

Les scandinaves allumaient des bougies et fabriquaient des couronnes de gui. Puis ils se racontaient des histoires autour d’un feu de bois. Yule était d’ores et déjà à l’époque une fête familiale où tout le monde se réunit autour d’un bon repas.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés